Y a du monde au balcon !

Avant tout, merci à Eric Olivier pour cette infographie, elle n'est pas exhaustive mais déjà assez complète.

Certaines initiatives ne sont pas inscrites dans le temps électoral mais vont jouer ( et jouent déjà) ,un rôle majeur dans le débat politique.

Nous sommes en relation, grâce aux plates formes, réseaux sociaux pour  très rapidement être tous "autour d'un verre".

Une fédération de ces mouvements et partis ou une fusion ? à voir, mais rapidement car le moment venu ce n'est pas un grand pas vers la victoire que nous devons faire, mais un véritable triple sauts 

 

Que font nos voisins ?

Le droit d'initiative Populaire : prévu par la constitution fédérale ( art 138 et suivants) Tous les citoyens suisses recueillant dans un délai de 18 mois 100 000 signatures de citoyens "actifs".

Un comité remet à la Chancellerie le texte, comité composé de 7 à 27 citoyens. La Chancellerie procède à son examen, puis décide de publier le texte.

Le référendum d'initiative populaire abrogatif procédure Italienne, par l'art 75 de la constitution, demandé par minimum 500 000 électeurs ou 5 conseillers régionaux

Transposable en France ?

La constitution d'un comité citoyen de type associatif. Ce comité Citoyen assume la responsabilité de porter l’initiative et d'en faire la publicité. la composition de cette association de type 1901 peut être élargie à des personnes morales

La forme numérique peut être privilégiée en y apportant un soutien physique par courrier suivi le tout pour avoir une procédure économe et intuitive. Cette méthode peut être réservée au niveau des nouvelles régions avant d’être transposée sur le plan national.



Humour ...